Autorails A150D

VOIR TABLEAU EN BAS DE PAGE

Nouveau produit

En savoir plus

Ce type d'autorail est le quatrième conçu en collaboration entre Billard et la compagnie des Chemins de Fer Départementaux (CFD). Ces derniers désiraient compléter leur parc autorail corse, limité alors aux A210D de même fabrication, par un modèle aux aménagements plus simples, destiné aux trains de section. Par ailleurs, il fut décidé de compléter le parc du réseau du Vivarais ayant également un tracé assez dur et qui n'était équipé que d'autorails De Dion-Bouton ND déjà désuets bien que récents. Seront ainsi livrés en 1938 six exemplaires corses (n° 111 à 116) et trois en Vivarais (n° 211 à 213), ce dernier recevant en 1940 un quatrième engin n° 214, désigné A150D4 en raison de son équipement avec un moteur Berliet au lieu des CLM primitifs trop fragiles. Ses trois compagnons recevront par la suite le même moteur et une calandre proéminente ouvragée, ornée du sigle CFD. Leurs frères corses subiront la même modification de moteur mais le radiateur avant sera masqué sous un capot plus simple. Devant le mauvais refroidissement en marche arrière de ses A135D, le constructeur avait ajouté des radiateurs à ailettes en toiture; cette disposition insuffisante sera supprimée au début des années 50, avec montage d'un petit radiateur supplémentaire à l'arrière (Corse), de radiateurs plats en toiture (Vivarais). Par la suite, la calandre de ces derniers sera remplacée par un capot du genre corse. Les trois derniers exemplaires corse seront mis hors-service prématurément entre 1943 et 1956, les 111 et 112 étant réformés dans les années 70 alors que le 113, recarrossé en 1967, subsistera sous forme de remorque-pilote pour ABH. En Vivarais, la série sera amputée quelques années du 214, muté en Lozère dont il reviendra peu avant la fermeture des 2 réseaux en 1968. De ces quatre engins subsistent actuellement encore trois exemplaires : les 211 et 212 seront mutés aux Chemins de Fer de la Provence (CP) en 1969; le 211 sera immobilisé en 1974 puis ferraillé, seule l'extrémité arrière étant conservée comme cabine de commande du chasse-neige du réseau. Le 212, baptisé familièrement "Pomponnette", sera utilisé comme engin de service après avoir connu plusieurs livrées puis une modernisation (phares rectangulaires,...); il est actuellement préservé à Tence sur le CF touristique VFV, ex CFR. Les 213 et 214 seront quant à eux préservés par les CFV (Tournon/Lamastre); le 214, accidenté dès la première année d'exploitation, aura l'extrémité côté moteur reconstruite, mais avec des vitres frontales moins arrondies. Le 213 recevra à nouveau des chasse-pierre en 1995, ce qui lui rendra un aspect plus proche de l'origine.

NOS MODELES :
Caisse en maillechort photogravé, livrée cambrée, avec marquages en relief intégrés aux flancs de caisse; toiture et aménagement intérieur en résine; Bogie moteur avec essieux entrainés par réducteurs tout métal PRE-MONTES  (fonctionnement parfait garanti!), ou sur demande en photogravure à monter intégralement; moteur classique ou à rotor sans fer.
Deux écartements possibles : HOm ou HOe. Préciser à la commande le type de moteur et l'écartement désirés.


Accessoires : Réf. Y5000 : 2 Plaques de constructeur Billard